Le 4ème de couverture

Si le synopsis est destiné à être analysé par un professionnel de l'édition, le 4ème de couv', lui, est destiné à attirer l'attention du lecteur potentiel. Il fait appel à l'imagination et aux émotions: le sens du merveilleux, de la peur ou de la curiosité, suivant l'aspect que vous voulez mettre en avant.

 

Il doit être adapté au genre et facile à lire, donc, évitez les mots compliqués. Il doit aussi être court, les gens n'ont pas le temps, de nos jours. En résumé: simplifiez au maximum vos phrases. Par contre, il ne faut pas hésiter à mettre des mots "forts": l'héroïne ne s'ennuie pas simplement dans son job, elle se morfond. Le héros n'est pas simplement beau gosse, il est beau comme un dieu. Le méchant est bien sur terrible, sanguinaire, etc… et la tâche du protagoniste, carrément impossible.

 

Contrairement au syno, le 4ème de couv' ne mentionne pas la conclusion, ni même les rebondissements, mais plutôt la situation de départ: contexte, perso principal, quête, obstacles, méchant, un ou deux persos secondaires. Il se termine souvent par une question angoissante:

 

"Le heros A doit trouver l'anneau B parce que C (éventuellement avant la date butoir D), sinon les conséquences seront terribles. Mais il y a le protagoniste E et les obstacles F, G, H sur sa route. Parviendra-t-il à atteindre son but?"

 

Il faut mettre l'accent sur la partie la plus intéressante du roman. Par exemple, si vous écrivez une romance, on sait que les deux amoureux vont se retrouver ensemble à la fin. Ce qui soulève la curiosité du lecteur, c'est "Comment?". Et ainsi de suite, par genre:

" Qui a tué le Colonel Moutarde?"

"Quelle découverte Indiana Jones va-t-il faire au fond de ce vieux temple?

Le flic pourra-t-il trouver le serial-killer avant qu'il ne fasse une nouvelle victime?

Vous pouvez rajouter de l'humour en introduisant un contraste, du genre: "Il s'est retrouvé au mauvais endroit et au mauvais moment"

 

Enfin, une façon très américaine de faire un 4ème de couv' est d'énumérer quelques éléments de l'intrigue en insistant sur leurs caractères principaux ou le contraste qui existe entre eux:

 

"Un jeune homme naïf qui n'a jamais quitté sa ferme, un vieux guerrier à la retraite et deux mercenaires cyniques: pourront-il tenir tête à un empire tout entier et son chef de guerre, le terrible Dark Vador?"

Écrire commentaire

Commentaires : 0