Bâtir un univers de fantasy: 1 Généralités

Étonnants voyageurs ! Quelles nobles histoires

 

Nous lisons dans vos yeux profonds comme les mers !

 

Montrez-nous les écrins de vos riches mémoires,

 

Ces bijoux merveilleux, faits d’astres et d’éthers.

 

 

 

Nous voulons voyager sans vapeur et sans voile !

 

Faites, pour égayer l’ennui de nos prisons,

 

Passer sur nos esprits, tendus comme une toile,

 

Vos souvenirs avec leurs cadres d’horizons.

 

 

 

Charles Baudelaire

 

 

 

Avant Tolkien, la fantasy, était littéralement de la « fantaisie », c’est à dire le fruit de la fantaisie de l’auteur.  De Dunsany à Moorcock, chacun bâtissait son univers.  À quelques exceptions près, se référer fidèlement à un monde moyenâgeux était perçu comme de la triche ! De plus, il y avait suffisamment de romans historiques de pacotille genre Walter Scott ou Michel Zévaco pour satisfaire le goût des lecteurs pour toute période du passé. Alors non seulement c’était perçu comme de la triche, mais comme une certaine concurrence déloyale faite par des auteurs qui avaient la flemme de se documenter un minimum.

 

 

En 2017, c’est l’inverse : dès que votre monde ne ressemble pas à celui d’un roman/période historique connus, les lecteurs s’arrachent les cheveux ! Il y a bien quelques excentriques comme Pratchett à mettre un point d’honneur à sortir des cases, mais de moins en moins… 

 

 

Alors pour les courageux qui veulent malgré tout un monde 100% imaginaire, voici quelques pistes.

 

 

Tout d’abord, quitte à faire un univers, autant le faire le plus vaste et varié possible. Cela vous permettra même d’écrire plusieurs histoires très différentes dedans, à différents endroits ou à différentes époques. Alors lâchez votre imagination, notez toutes vos idées et voyez comment elles peuvent cohabiter dans un même monde.

 

 

Partez d’une idée (« et si… »), suivez-là jusqu’au bout et voyez où elle vous amène et si elle sera cohérente avec le reste de votre monde et de votre intrigue. Et si… Les dragons existaient ? Ils auraient quelle taille ? Quel aspect ? Quel niveau d’intelligence ? Que feraient-ils de leurs journées ? Qu’est-ce qu’ils mangeraient et en quelle quantité ? Si vous répondez, « des jeunes filles vierges nées une nuit de pleine lune », où les trouveraient-t-ils ? Y en a-t-il en quantité suffisante autour d’eux ? Comment le dragon détermine-t-il qu’il s’agit de jeunes filles vierges et nées une nuit de pleine lune ? Que se passe-t-il en cas d’épidémie ou de guerre qui décime les habitants du coin ? Et ne vont-ils pas simplement déménager ailleurs ?  Ou au contraire, toute famille se doit-t-elle de fournir au moins une fille née une nuit de pleine lune pour servir de casse-croûte ? Y a-t-il des techniques ou des sortilèges pour avancer ou retarder les accouchements pour éviter de mettre au monde un enfant à la pleine lune, ou au contraire forcer quelqu’un à le faire ? Y a-t-il des moyens, « matériels » ou divinatoires, pour savoir si le bébé sera une fille ou un garçon ?

 

 

Si au contraire, votre dragon se nourrit de diamants qu’il déterre dans un gisement au fond de sa caverne, il n’est pas forcément dangereux pour un voyageur, mais possède littéralement un trésor qui peut attirer les convoitises. Un chevalier peut tuer le dragon pour récupérer le gisement.

 

 

Vous voyez que suivant les choix que vous faites, vous allez avoir des récits de dragon complètement différents.

 

 

 

 

Votre univers en général

 

 

Dans votre monde, les lois de la physique s’appliquent-elles, complètement ou en partie ? Par exemple, si vous lâchez un objet, va-t-il tomber en direction de vos pieds ? Peut-on se déplacer plus vite que la lumière ? Si votre héros voyage depuis notre monde réel  jusqu’à un autre, a-t-il des problèmes avec une gravité différente ou une teneur en oxygène différente ?

 

 

Votre histoire se déroule-t-elle sur une planète ? Ou dans un univers totalement « hors-norme » comme le disque-monde de Pratchett ou le monde-fleur de Jean-Sébastien Guillermou?

 

 

S’il s’agit d’une planète, est-elle éclairée par plusieurs soleils ? A-t-elle des satellites ? A-t-elle un axe de rotation incliné ? Tout cela va influer sur le cycle jour/nuit, les saisons, le rythme de vie, la façon de se repérer dans l’espace et les religions. Quelle est la durée d’une année ?

 

 

Quel type de températures trouve-t-on dessus ? Quelles sont les grandes régions climatiques ? Y a-t-il des saisons ? Y a-t-il des mers ? Des continents ? Des chaînes de montagnes? Des rivières? Des lacs? Des déserts? Des forêts? Des savanes?  Rappelez-vous quelques principes: les vallées sont creusées par des rivières, présentes ou passées. Les hautes montagnes forment un obstacle pour les vents et modifient le climat loin autour d’elles (pensez à l’Himalaya et la mousson en Inde).

 

 

Y a-t-il des zones avec un climat difficilement prévisible, genre des périodes de tempêtes, ou au contraire des sécheresses ? Y a-t-il eu des cataclysmes ?

 

 

Écologie : La faune et la flore ressemblent-elles à ce qu’on trouve sur Terre ? Qu’en est-il de la géologie ? Trouve-t-on des gisements de fer ou d’or, si vous utilisez ces métaux dans votre histoire ?

 

 

À ce stade, c’est le moment de dessiner une carte approximative pour mettre les éléments principaux.

 

 

Y a-t-il de vrais dieux dans votre monde? Ressemblent-ils aux humains ? Respectent-ils certaines règles? Y a-t-il une limite à leur pouvoir et peuvent-ils se tromper ? Y a-t-il des conflits entre divinités ? Se soucient-t-elles du sort des simples mortels?

 

 

Y a-t-il réellement une vie après la mort? Si oui, à quoi ressemble-t-elle ? Les morts peuvent-ils communiquer avec les vivants et si oui, comment ?

 

 

La magie existe-t-elle dans votre monde et si oui, a-elle-influencé son histoire ou sa géographie ? Est-elle liée aux divinités ? La magie est-elle uniformément répartie ou existe-t-il des zones où elle est plus forte/faible (lignes de force, points nodaux, « gisements », lieux sacrés etc…) et qui risquent d’attirer sorciers et créatures magiques. N.B. la magie bénéficiera d’un chapitre à part.

 

 

Avez-vous, en plus de cet univers-là, des univers parallèles ? Communiquent-ils avec le vôtre ? Quelles en sont les conséquences ?

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0