Tirer le maximum de vos décors

 

 

Cela peut sembler paradoxal, mais même si la fantasy est supposée se caractériser par ses décors spectaculaires qui invitent à l'évasion, bien des auteurs font le minimum syndical. Par exemple, s'il y a un château, ils se contentent de préciser que c'est un château, point. Grand, petit, bien entretenu, tombant en ruines, avec des murs de quelle taille, en pierre de quelle couleur… ? Un château européen plutôt façon 11ème siècle ou façon 15ème? Ou alors une forteresse chinoise ou moghole? Bref, un décor cliché de carton-pâte. Pas la citadelle centrale de Minas Tirith. De la même façon, bien des auteurs qui décrivent un marché, se contentent de quelques généralités, mentionner deux ou trois odeurs, voire des détails "orientaux" pour faire exotique et s'arrêtent là. À croire qu'ils n'ont jamais visité le moindre marché ou foire de leur vie.

Même un décor des plus ordinaires peut être sublimé, il n'y a qu'à voir les romans de blanche. Votre décor est l'occasion de fournir des infos au lecteur, non seulement sur votre monde, mais sur les personnages et l'intrigue, faire avancer l'histoire et insérer des symboles puissants dans votre texte.

 

Alors, pour les plus architectes ou les plus étourdis, je vous propose d'utiliser un tableau du style de celui que j'ai trouvé sur le site https://onestopforwriters.com/. Il me semble correspondre au minimum syndical.

 

 

Lieu

Vue

Éclairage

Bruits

Odeurs/goûts

Toucher

Émotions

Symbolisme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À titre d'exemple, prenons un endroit que j'ai beaucoup utilisé dans Sorcières Associées: le Port . Certes, on peut se contenter de dire qu'il est plein de navires et d'une foule bigarrée. Mais voyons ce que cela donne avec le tableau:

 

Lieu: Le Port

 

 

Vue:

 

- Votre port est-il classé en différentes zones, genre port marchandises, port militaire, port passagers?

- La mer, des navires de divers modèles, des marchandises, des pêcheurs, des mouettes, un phare

- Vapeur sortant des cheminées

des entrepots, des auberges, des bâtiments administratifs, des chapelles, des boutiques de choses utiles aux marins, des boutiques de curiosités, des fontaines, des statues votives.

- Une foule bigarrée de multiples nationalités (possibilité d'en décrire plusieurs ou leurs vêtements), possibilité de décrire des scènes de rue

- Le jour: des marins, des vendeurs de rue, des pickpockets, des passagers, des badauds, des portefaix, des officiels de l'administration du port, de riches voyageurs partant pour une croisière sur un paquebot de luxe et de pauvres immigrés débarquant de leur soute. Des véhicules, des ânes et des bœufs essayent de se frayer un chemin dans la cohue. Des mendiants des enfants des rues prêts à faire un petit boulot pour une aumône

N'oubliez pas les chats et chiens…

- Le soir: des marins, des acrobates et chanteurs de rue, des voleurs, des prostituées, des vendeurs de jus de pavot, des joueurs de bonneteau, des racoleurs pour fumeries d'opium, des voleurs, des bagarres, des combats de coqs, de chiens, des courses de rats, des combats de boxe et des paris. Des individus tombent à l'eua tous seuls, ou poussés par une main mal intentionnée...

 

 

Bruits:

 

La mer, la brise, les mouettes, les sirènes des navires, le brouhaha de milliers de voix, les appels de marchands de rue, les moteurs des navires, bruits de véhicules, aboiement des chiens (possibilité d'insérer des bribes de conversation ou une dispute en pleine rue).

 

Odeurs/gouts:

 

Mer, charbon, huile de moteur, poisson pourris, poubelles, parfum de certains passants, nourriture, bière, urine dans les recoins discrets…

 

 

Toucher:

Bousculade. Comment est le sol? Des pavés disjoints, de la terre battue, peaux de bananes, pelures et détritus divers, flaques d'eau et autres liquides…

 

 

L'éclairage:

 

Nuit? Jour?

Le ciel est-il couvert? Est-ce qu'il pleut? Y a-t-il du vent et peut-être une tempête au large? Si nuit, voit-on les étoiles? Le Port est-il éclairé? Les navires le sont-ils?

 

Intéraction avec vos persos:

 

- Sont-ils perdus et bousculés dans la foule?

- Trébuchent-ils sur les pelures de fuits?

- Se bouchent-ils le nez?

- Se font-ils détrousser?

- Aprennent-ils une information utile?

- Font-ils une rencontre importante?

- Font-ils une découverte importante?

- Arrivent-ils à une conclusion importante, fruit de leurs observations?

 

Émotions:

 

Commment se sent votre perso dans une telle ambiance? Perdu? Dépassé? Agoraphobe? Heureux? Excité du spectacle de la rue? Blasé? Trop préoccupé par un problème pour y prêter attention?

 

Symbolisme:

 

- L'arrivée/départ

- La croisée des mondes

- L'endroit où tout peut arriver

- Un endroit mal famé, lieu de tous les trafics illicites: le danger

- La liberté à opposer à un autre endroit bien empesé

- Le désordre à opposer à un autre endroit bien ordonné

Écrire commentaire

Commentaires : 0