Le Solarpunk

En 2014, dans Le Fichier Calebasse, j’imaginais un monde radicalement changé après une pandémie. Il s’agissait d’une pandémie d’Ebola, mais un virus moins mortel avec de nombreux effets collatéraux aurait pu faire l’affaire. Cette année, j’ai écrit deux nouvelles se passant dans 60 ans dans des Etats-Unis fragmentés par une guerre civile.

 

Sacrebleu, comment voulez-vous écrire de la SF quand vous êtes constamment rattrapé par la réalité ??

 

 

Heureusement, pendant les vacances, je suis tombée sur cette présentation datée de 2019 :

 

https://www.thejaymo.net/long-form/solarpunk-rusted-chrome/?fbclid=IwAR0fstQRw0qNa132LbW8VX08naYl4LIgJm2Zqs-8m2JN7FA8AMDDDjLBUs4

 

L’auteur explique que bien que le 21ème siècle soit largement entamé, la SF se retrouve coincée quelque part dans les années 80-début des années 90, soit au mieux, 30 ans et une génération en arrière: «  une vision du futur tirée des visions du futur passées ». Il cite en particulier le cyberpunk:

 

“And yet the video game cyberpunk 2077 set 58 years in the future STILL looks exactly the same as the future placed into our cultural imaginations in 1982.”

" Néanmoins, le jeu vidéo cyberpunk 2077, placé 58 ans dans le futur ressemble exactement au futur mis dans notre imagination culturelle en 1982 (par Blade Runner)"

 

J'ajoute que la mentalité des personnages de ces romans cyberpunks reste grosso modo la mentalité américaine des années 80.

 

L’auteur se base essentiellement sur le cinéma, mais la même chose peut être dite sur la littérature de l’imaginaire : le cyberpunk, les dystopies, les dark fantaisies à la Game of Thrones, les urban fantaisies à la Anita Blake, les histoire d’apprentis sorciers à la Harry Potter, sans compter leurs clones et leur fanfiction. Quant à l’uchronie, son principe est justement de regarder vers le passé. L’imagination d’Hollywood tourne en rond sur de vieilles recettes. Les nouvelles plateformes de vidéo adaptent à tour de bras des romans vieux de plusieurs décennies. La dernière à faire sensation est une adaptation de Foundation qui date quand même de 1942. En y réfléchissant, on pourrait y voir quelques parallèles avec notre monde moderne, mais tout de même...

Peu d’auteurs se lancent dans la hard SF et surprise, nombre d’entre eux ne sont pas occidentaux (ex : Liu Cixin).

 

Aussi, n’est-t-il pas surprenant que les rares idées réellement nouvelles en SF ne viennent pas de l’Occident. Le Solarpunk qui se réclame des prédécesseurs aussi prestigieux que Dune vient du Brésil. Il imagine un futur écoresponsable, fonctionnant aux énergies renouvelables et respectueux de la nature. Comme le Steampunk, il possède une esthétique distincte, basée sur des motifs végétaux et des couleurs.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Solarpunk

 

 

Un futur bio, vert, non Occidental et relativement optimiste : ça, c’est de la SF !

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Liadan (jeudi, 18 février 2021 21:59)

    Je me disais exactement la même chose au sujet de l'imagination d'Hollywood qui tourne en rond, au point que je sais même plus quoi regarder ^^'